Sophie Cherrier

Sophie Cherrier débute ses études au Conservatoire de Région de Nancy (classe de Jacques Mule) puis au Conservatoire de Paris où elle entre en 1977.
Elle remporte en 1979 le premier prix de flûte dans la classe d'Alain Marion et en 1980 le premier prix de musique de chambre dans la classe de Christian Lardé. En 1981, elle obtient le quatrième prix au Concours International Jean-Pierre Rampal.
Titulaire du Certificat d'Aptitude à l'enseignement, elle a été Professeur au Conservatoire National de Région de Paris jusqu'en novembre 1998, date à laquelle elle est nommée Professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Ses dispositions pour la pédagogie la font participer à de nombreuses Master-classes lors de festivals ou académies (Nice, Centre Acanthes, Majorque, Manchester...)

 
Sophie Cherrier est soliste à l'Ensemble Intercomtemporain de Pierre Boulez depuis 1979. Elle a été également à l'Orchestre Colonne (1979-1981) et a fait de nombreux remplacements de soliste à l'Orchestre National de l'Opéra de Paris, à l'Orchestre de Paris, à l'Orchestre National de Bordeaux.


Parallèlement à ses deux principales activités, Sophie Cherrier se produit en Musique de Chambre et en soliste, notamment avec l'Ensemble Intercontemporain, le Halle Orchestra de Manchester, l'Orchestre de Cleveland, l'Orchestre de Freiburg, l'Orchestre Philharmonique de Los Angeles, le Sinfonietta de Londres...


Sophie Cherrier a enregistré la "Se quenza" de Luciatio Berio (DGG), "...Explosante Fixe..." de Pierre Boulez (DGG), "Sonatine" pour flûte et piano de Pierre Boulez (Erato), "Esprit rude, Esprit doux" pour flûte et clarinette d'Elliot Carter (Erato), "Imaginary Skylines" pour flûte et harpe d'Ivan Fedele (Adès), "Jupiter" et "La Partition du Ciel et de l'Enfer" pour flûte Midi de Philippe Manoury dans la collection "Compositeur d'aujourd'hui", les Quatuors de Rossini (Vérany), "Pierrot Lunaire" de Schönberg.

 

[ Flûtistes actuels ]

Copyright © Jean-Paul Deschamps 2004/2010